Espéranto

24 novembre 2014

Et donc j’ai passé le week-end à discuter en espéranto.

Après seulement deux mois d’apprentissage tranquille (genre lire une méthode un soir sur deux, ou trouver des sous-titres en espéranto pour “Mon voisin Totoro”). Et venant de quelqu’un fâché avec les langues, et qui a toujours eu du mal avec ça.

La vitesse à laquelle on peut arriver à un niveau de conversation, c’est fou ; c’est vraiment facile.

Discussion, liens, et tweets

J’écris des sites web, des logiciels, des applications mobiles. Vous me trouverez essentiellement sur ce blog, mais aussi sur Mastodon, Twitter, parmi les Codeurs en Liberté, ou en haut d’une colline du nord-est de Paris.